Lannion Quai d'Aiguillon

Balades urbaines de Lannion - Circuit du Léguer

Balades, Pédestre à Lannion
1.9 km
En boucle
Pédestre
45min
Facile
  • Balade dans le cœur historique de Lannion, entre venelle, et maisons à pans de bois.

    Lannion est fondée au début du Moyen-Âge, un château est érigé dès le XIe siècle sur les hauteurs de la ville. À cette période sont aussi édifiés le prieuré de Kermaria et l’église fortifiée de Brélévenez. De 1588 à 1598, les guerres de la Ligue provoquent un gigantesque incendie qui détruit une grande partie de la ville. Les plus anciennes maisons que l’on peut voir aujourd’hui datent ainsi du XVIe siècle....
    Balade dans le cœur historique de Lannion, entre venelle, et maisons à pans de bois.

    Lannion est fondée au début du Moyen-Âge, un château est érigé dès le XIe siècle sur les hauteurs de la ville. À cette période sont aussi édifiés le prieuré de Kermaria et l’église fortifiée de Brélévenez. De 1588 à 1598, les guerres de la Ligue provoquent un gigantesque incendie qui détruit une grande partie de la ville. Les plus anciennes maisons que l’on peut voir aujourd’hui datent ainsi du XVIe siècle. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, la ville prospère : elle concentre un large éventail de professions et de nombreux couvents, écoles et hôpitaux. Le port sera conforté avec la construction des quais.
    Le XIXe siècle sera une période riche en constructions urbaines : construction des halles, de la mairie, du palais de justice, arrivée du chemin de fer. Pendant la seconde Guerre Mondiale, Lannion est un siège de résistance important. Le Centre National d’Études des Télécommunications s’implante en 1960, lançant le développement économique de la ville. En 1961, Lannion fusionne avec ses communes limitrophes et devient le Grand Lannion que l’on connaît aujourd’hui, ville-centre de Lannion-Trégor Communauté.
Points d'intérêt
1 Le quai d'Aiguillon
Jusqu’en 1762, date à laquelle ont débuté les travaux, Lannion ne disposait pas de quai le long du Léguer, la marée envahissant régulièrement la ville. Emmanuel de Richelieu, Duc d’Aiguillon chargé du réseau routier en Bretagne, ordonne les travaux du quai, suivant les plans d’Anfray, ingénieur des Ponts et
Chaussées, qui impose une cassure dans l’alignement du quai de 247 m de long. En 1786, Lannion dispose enfin d’un équipement portuaire convenable, comparable à ceux des autres villes d’estuaires.
Lannion-Quai-d-Aiguillon--2-.jpg
2 L’Anse de Viarmes
L’anse de Viarmes doit son nom à M. Pontcarré de Viarmes, intendant de Bretagne, qui a ordonné des travaux d’amélioration des infrastructures en 1749, afin de favoriser le commerce portuaire : un pont pour rejoindre la route de Perros Guirec, un quai le long du ruisseau qui vient de l’étang du Stanco, une grève en pente douce pour le débarquement des engrais de mer. L’ensemble, terminé en 1753, prend le nom d’Anse de Viarmes par gratitude envers l’intendant. L’anse a été comblée en 1967 pour en faire un parking. L’actuel Pont de Viarmes a été mis en service en 1976.
Anse-de-Viarmes-Lannion.jpg
3 Le Manoir de Langonaval
Ce manoir à tourelles a été construit au XVe siècle. La façade sur rue à pans de bois sera ajoutée au XVIe siècle à des fins commerciales. Le manoir se démarque par sa tour escalier caractéristique, la façade noble étant située sur la cour intérieure.
Pas de visite.
Manoir-de-Langonaval-Lannion.jpg
4 Sainte-Anne
L’ancien hospice et la chapelle Sainte-Anne ont été fondés par le seigneur de Kergomar. À la fin du XVIe siècle, les bâtiments souffrent de la guerre de la Ligue. En 1667, des Augustines de Quimper sont appelées pour les restaurer. La propriété est peu à peu agrandie, une nouvelle chapelle est édifiée en 1900. L’hôpital déménagera en 1975, l’ENSSAT, école d’ingénieurs, s’installe dans les locaux en 1986. En 2003, la Ville
acquiert les bâtiments. Les Augustines quittent Lannion en 2008. On y trouve aujourd’hui l’Espace Sainte-Anne (médiathèque, salle de conférence...), une crèche et un EHPAD.
Sainte-Anne-Lannion.jpg
5 Le pont de Kermaria
Construit en 1489, le Pont de Kermaria remplace l’ancien pont de bois du prieuré de Kermaria construit entre le XIe et XIIe siècle, lui-même succédant au gué de l’époque romaine. Considéré comme un grand monument, ce nouveau pont, avec ses contreforts taillés en prismes et ses arches ogivales, s’écroulera pourtant en 1800, puis de nouveau en 1880, suite à un mascaret qui détruisit 13 ponts sur le Léguer. Le pont actuel date de 1881.
Le-Leguer--Lannion.jpg
6 L’ancien tribunal de justice
Le Palais de Justice a été édifié en 1855 au bord du Léguer pour remplacer l’Auditoire du Moyen-Âge situé sur la place du centre. Le tribunal fonctionnera jusqu’en 2007, date de la réforme de la justice. Il abrite aujourd’hui l’École de Musique
Communautaire du Trégor.
7 Le Pont Sainte-Anne
Autrefois simple pont en bois appelé Pont Léguer, le Pont Sainte-Anne est construit en pierre en 1379. Endommagé à deux reprises par les crues de 1768 et 1813, il sera finalement remplacé par une passerelle en bois. Le pont actuel en pierres ne sera construit qu’en 1853.
8 mètres de dénivelé
  • Altitude maximum : 15 m
  • Altitude minimum : 4 m
  • Dénivelé total positif : 8 m
  • Dénivelé total négatif : -9 m
  • Dénivelé positif maximum : 7 m
  • Dénivelé négatif maximum : -2 m
Fermer